Soutien aux commerces : promesses honorées

Le 13 mai dernier, une réunion s’est tenue entre les commerçants et la municipalité notamment. À cette occasion, les commerçants de la Rue Nationale ont porté plusieurs revendications principalement sur le marché de vendredi. Ils ont demandé aux élus de disposer les camelots de sorte à permettre une meilleure visibilité et accessibilité de leurs vitrines.

Les élus ont entendu les revendications des commerçants. Aucun camelot ne sera désormais devant la vitrine d’un commerçant sédentaire. Cette décision a été appliquée le vendredi 17 mai dernier par la commission marchés présidée par Marie-Hélène Lagardère, adjointe chargée du commerce. Elle était par ailleurs présente sur le marché le vendredi 17 mai pour constater l’effectivité de la mesure et échanger avec les commerçants.

Au demeurant, les commerçants sédentaires qui utiliseront leur devant de porte le jour du marché paieront un droit de place à la municipalité.
A noter que le marché de plein vent s’étend dorénavant jusqu’en bas de la Rue Nationale, précisément au nº 122.

Les promesses formulées par les élus lors de la réunion du 13 mai 2024 continuent à être honorées.