Mairie de Lectoure

Département du Gers en région Midi-Pyrénées.

Salle du souvenir du Maréchal d'Empire Jeans LANNES

Tableau Jeans Lannes(Lectoure,1769-Ebersdorf, 1809)

Jean Lannes est né le 10 avril 1769 à Lectoure (Gers), au sein d'une famille de petite bourgeoisie terrienne. On connaît peu d'éléments sur sa jeunesse, sinon son engagement dans les volontaires du Gers, en 1792, où il se distingue.

Les guerres d'Italie(1796) puis la campagne d'Egypte (1799), vont révéler son intelligence du combat et la sureté de son jugement. Après le 18 Brumaire, il commande la garde consulaire (1800) et épouse sa seconde femme, Louise Antoinette Scholastique Guéheneuc (1782-1856).

Envoyé en tant que ministre plénipotentiaire à Lisbonne (1801-1804), il est promu maréchal à 35 ans (mai 1804). Propriétaire du château de Maisons, il mène alors la vie d'un haut dignitaire de l’Empire, favori, sans concessions, de Napoléon Ier.

Commandant de l'avant-garde de la Grande armée lors de la campagne foudroyante de Bavière (1805) puis de Prusse (octobre 1806-juin 1807), Lannes affiche une maîtrise de la science militaire et un mépris total de la mort qui étonnent ces contemporains. Durant la campagne d'Espagne et du Portugal (1808), il dirige le terrible siège de Saragosse et rejoint, en avril 1809, l'Armée d'Allemagne en Bavière.

Salle Jeans LANNESMais la désillusion est profonde, avec la fatigue des sièges, les blessures multiples et, désormais, l'emballement du système napoléonien. S'y ajoute l'étonnant pressentiment de sa mort prochaine. Après Ratisbonne puis la prise de Vienne, s'engage, le 22 mai, la bataille d'Aspern/Essling où le Maréchal est grièvement blessé et amputé de la jambe.

Transporté à Ebersdorf, le plus charismatique des maréchaux de l'Empire meurt le 31 mai 1809. Après des honneurs exceptionnels, son corps est déposé au Panthéon le 6 juillet 1810, jour anniversaire de la victoire de Wagram.

M.HUE
Conservateur départemental du Gers