Mairie de Lectoure

Département du Gers en région Midi-Pyrénées.

Patrimoine

 

La ville de Lectoure est riche d’un très long passé. Aujourd’hui encore, elle conserve des bâtiments qui témoignent de son histoire, dont une quarantaine remonte au Moyen Âge.

 

 

 

 

 

Très engagée dans la préservation, la restauration et la mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel (M. Gérard DUCLOS, Maire de Lectoure est Trésorier de l’Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et Villes à secteur Sauvegardé et Protégé), la Commune réalise chaque année, des travaux d’envergure, consciente du potentiel touristique de la Ville lié à son patrimoine.

 Site de l’Association Nationale

Elle s’est attachée depuis 6 ans, les services d’une chargée de Mission de l’Inventaire (voir rubrique sur l’inventaire du Patrimoine) pour non seulement connaître ce patrimoine mais également élaborer des fiches opérationnelles à l’attention des propriétaires qui pourront ainsi le restaurer dans les règles de l’art, en toute connaissance de cause. Il s’agit d’une démarche inédite en France qui est menée à titre expérimental et qui pourra servir de référence aux autres Villes du réseau ANPAH§VSSP.

Elle a, à ce titre, conclu une charte de qualité avec tous les acteurs concernés (agences immobilières, notaires, maîtres d’œuvre, artisans …) en vue de protéger et valoriser le patrimoine bâti.

De nombreux monuments sont classés ou inscrits à Lectoure :

-              la Cathédrale Saint Gervais en totalité (Cl MH : 6 avril 1897 et 31 octobre 1912) ainsi que la partie instrumentale de l’orgue, œuvre de Phebade 1838-1840  restaurée par Magen vers 1880 (Cl MH : 12 mai 1978). La Commune réalise chaque année, en liaison avec l’Architecte des Bâtiments de France, des travaux de restauration et de mise en valeur de ce monument (réfection de la nef, restauration des baies…)

 

 

 

-              l’escalier de la Mairie avec sa rampe en fer forgée (Inv MH : 5 février 1927)

-              la Tour du Bourreau (Inv MH : 23 avril 1947)

-              41, Grand Rue : les 2 salles voûtées décorées de peintures murales à leurs parties supérieures, figurant sur la parcelle n°1441, section M du cadastre (Inv MH : 6 janvier 1959)

    

-              l’Hôtel de Bastard Castaing, sis sur la parcelle n°384, section CK du cadastre : le portail d’entrée sur rue, les façades et les toitures de l’hôtel et ses communs, la terrasse et le jardin, le hall d’entrée et l’escalier avec sa cage ainsi que les 6 pièces du rez de chaussée avec leur décor de gypserie (Inv MH : 8 octobre 1984)

-              la Fontaine Diane du 13ème siècle , au sud de la ville (Inv MH : 11 décembre 1925),(arcatures et ferronneries comprises)

-              la chapelle des Carmélites, 14 rue Marrès, décor intérieur (Inscription par arrêté du 9 mai 1996)

-              l’Ancien Couvent des Cordeliers, 108 Rue Nationale (Inscription par arrêté du 26 mai 1999),

-              l’Ancienne Tannerie Royale,

-              la Promenade du Bastion (Site Classé au titre des articles L 341 – 1 et suivants du Code de l’Environnement (arrêté du 20/08/1932)

  • l’ensemble urbain formé par le Centre ancien  (mur d’enceinte de la Ville de 3,2 km) - Site Inscrit : 23 novembre 1981
  • le pont barrage et ruines du Moulin de la Motte (Site Inscrit : 12 mars 1943)

En outre, la Commune dispose notamment

  • d’un musée archéologique niché dans les caves voutées de l’évêché, l’un des plus anciens de France offrant la collection d’autels tauroboliques la plus importante du monde romain (voir rubrique Les musées)
  • d’un musée d’art sacré situé dans la Cathédrale Saint Gervais (voir rubrique Les Musées)
  • d’un fonds ancien de la bibliothèque (fonds local, Histoire, Géographie, Littérature, Arts, Religion, Droit, Enseignement) dont le joyau est la Description de l’Egypte en 23 volumes liée à la Campagne d’Egypte de Napoléon Bonaparte, et d’un important fonds documentaire qui recèle de véritables trésors tels que « Le Registre des dîmaires » (utilisé pour le prélèvement de la dîme) de la Commanderie de la Cavalerie de l’Ordre de Malte.

L’Office de Tourisme propose plusieurs circuits de visite dont notamment

-              visite du cœur de ville

-              visite des Hôtels Particuliers

-              visite de la Cathédrale avec montée au clocher, du Musée d’Art Sacré

-              parcours des Métiers d’Art

-              parcours découverte des Expositions de l’Eté Photographique

-              visite de la Tannerie Royale

-              circuit des remparts aux flambeaux

-              balade contée.

La plupart de ces visites sont suivies d’une dégustation des produits du terroir.

http://www.tourisme-lectoure.fr/

La Commune participe chaque année aux Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins ainsi  qu’aux Journées Européennes du Patrimoine. Elle propose également dans une salle de la Mairie, un diaporama interactif sur le Patrimoine, consacré à l’histoire du développement urbain de la Cité.

 

Pour en savoir plus, «Le guide de découverte de la Cité Historique» est à la vente à l’accueil du Musée et à l’Office de Tourisme pour un coût de 3 €