Mairie de Lectoure

Département du Gers en région Midi-Pyrénées.

Musique

La période estivale est bien sûr la plus propice pour les concerts qui tiennent une place importante dans la vie de la Cité tout au long de l’année. Les Associations en sont les principales maîtresses d’œuvre. La Cathédrale SAINT-GERVAIS, dotée d’un orgue classé et d’une acoustique exceptionnelle, est le lieu privilégié par les concertistes de renommée. Toutefois, l’Eglise SAINT-ESPRIT offre aussi des possibilités très intéressantes

CATHEDRALE SAINT-GERVAIS

Édifiée sur la partie la plus élevée de la Ville sur un lieu privilégié, déjà occupé à l'époque gallo-romaine par un temple, la Cathédrale Saint-Gervais, église paroissiale, évêché jusqu'en 1791, reste dans l'esprit des lectourois, la «Cathédrale»
«Elle est l'un des édifices les plus monumentaux du Gers et l'un des plus disparates en raison de plans successifs dont aucun entièrement réalisé», et des destructions survenues avant et après les guerres de religion.
La première église était romane et probablement couverte de coupoles, sa nef très vaste précède un choeur à chevet à 3 pans emprunté aux grandes églises gothiques à déambulatoire. Les chapelles au nombre de 9 sont logées entre les contreforts, les voûtes sont sur croisées d'ogives tantôt simples, tantôt à liernes et tiercerons.
La Cathédrale de Lectoure s'impose par son clocher qui domine la Ville. Jusqu'à la révolution, il possédait une flèche qui donnait à l'ensemble une hauteur de 90 m, il avait alors la réputation d'être le plus élevé de France.

Entre 1838 et 1843, Auguste Phébade construit l'orgue. En 1858, Jules Magen le restaure et le modifie. En 1894, Victor Magen le modifie à nouveau à la suite d'un relevage. En 1962, Paul Marie Koenig remplace le positid de Phébade par un positif de dos à traction électrique. En 1978, la partie instrumentale est classée Monument Historique. Harmonisation par Hervé Clenet.

Composition

Buffet à deux corps de style néo-classique. Grand corps à 5 tourelles et 4 plates faces, soubassement dépassant la largeur de la partie supérieure du buffet. Positif de dos à 3 tourelles et deux plates faces. Le buffet est l'oeuvre de Adolphe Comairas, menuisier à Condom. Console en fenêtre. 3 claviers de 54 notes (42 pour le Récit). Pédalier à l'allemande de 30 notes. Transmissions mécaniques.

I/ POSITIF DE DOS II/ GRAND-ORGUE III/ RECIT EXPRESSIF PEDALE
Bourdon 8
Montre 4
Flûte 4
Nasard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Cymbale IV
Trompette 8*
Cromorne 8
Bourdon 16
Montre 8
Grosse Flûte 8
Bourdon 8
Flûte 8
Prestant 4
Doublette 2
Cornet V
Fourniture V
Cymbale IV
Trompette 8
Clairon 4
Flûte harmonique 8
Viole de Gambe 8
Voix Céleste 8
Flûte octaviante 4
Octavin harmonique 2
Voix Humaine 16
Trompette harmonique 8
Hautbois 8
Flûte 16
Flûte 8
Flûte 4
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4

Combinaisons : Accouplements III/II et I/II - Tirasses I et II - Appels Anches II et Péd - Trémolo - Expression III par pédale à cuiller

D'une capacité de 600 personnes, elle accueille régulièrement des concerts et l'été, les Vespérales des orgues ...

En savoir plus :

Céline BORDES : 05 62 68 55 12

EGLISE DU SAINT-ESPRIT

L'église du Saint-Esprit dispose également d'un orgue qui a été fabriqué en 1876 par Jules Barthélemy-Magen. Elève chez Aristide Cavaillé-Coll, facteur d'orgue de renom à Paris, Jules y travailla jusqu'en 1841 puis décida de s'installer à son compte à Agen. Très peu touché depuis, l'orgue n'a subi qu'un dépoussiérage par Alain Leclere en 1981 et un accord général en 1991 par Hervé Clénet, qui est désormais en charge de cet orgue. L'instrument possède un buffet néogothique avec des montants en chêne et des panneaux en sapin peints en trompe-l'œil. La console est placée sur le côté gauche et abrite deux claviers. L'instrument a été classé Monument historique. La Commune a en confié la restauration à M. Hervé CLENET, facteur de renom, sous maitrise d’œuvre de M. Thierry SEMENOUX, Technicien Conseil de la DRAC, pour un coût de plus de 100 000 €. Son inauguration a eu lieu fin 2009, lors d’une cérémonie officielle très émouvante.

LE JARDIN DES MARRONNIERS

C’est en fait le jardin de l’évêché construit en 1676 sous l’épiscopat d’Hugues Bar et qui resta la résidence des évêques jusqu'à l’ancien régime.
On y accède après avoir passé le portail de l’archevêché et traversé le rez de chaussée de l’actuel hôtel de ville.
On est ici sur le haut du rempart méridional. Le panorama sur la vallée du Gers laisse le regard se perdre sur les sommets des Pyrénées.
En contrebas, pradoulin : site de la ville antique des Lactorates qui fut détruite au IVe siècle lors des grandes invasions.

Ce lieu exceptionnel accueille concerts, tour de chants, chorales. En cas de pluie, un chapiteau de 300 places ou la Cathédrale Saint-Gervais permet un repli bienvenu ...

Le Jardin et son chapiteau sont également proposés à la location pour toutes vos cérémonies (mariages, baptêmes ...)

Enfin, de nombreux espaces disséminés dans la Cité Historique, se prêtent à tous les genres musicaux (kiosque à musique sur la Promenade du Bastion, Cerisaie ...).

L'ECOLE DE MUSIQUE COMMUNAUTAIRE

La Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise a relogéen 2015 l’école de musique qui relève de sa compétence, dans des locaux de l’ancien Hôtel d’Entreprises situé à la Zone Industrielle « La Couture ». Elle a aussi réalisé des travaux pour y aménager 4 classes adaptées à la pratique musicale. Rappelons que sont enseignées pas moins de 14 disciplines : saxophone, clarinette, flûte traversière, trompette, trombone, tuba, cor, batterie, percussions classiques, guitare, violon, violoncelle, contrebasse à cordes et bien sûr, piano. L’école de musique vous propose aussi des cours d’éveil musical, d’initiation et de formation musicale, chorale pour adultes et pour ados, orchestre cadet et harmonie junior.

Depuis sa première rentrée en septembre 2000, l’école de musique communautaire connait un succès grandissant : passant de 70 élèves inscrits au départ, à plus de 240 aujourd’hui.

La CCLG a misé sur la qualité de l’enseignement en privilégiant la qualification des intervenants.
L’école de musique organise les examens en suivant les critères proposés par la confédération musicale de France.
Les élus ont fait le choix d’une tarification attractive pour les habitants des communes composants la communauté de communes. La participation des élèves ne représente que 18% du coût réél.
Des partenariats ont été organisés entre la CCLG et la CCCL (Communauté de communes Coeur de Lomagne à Saint-Clar) sur les enseignants et au bénéfice des élèves.

Depuis sa création, l’école de musique communautaire mène son action autour de projets différents chaque année.

En savoir plus

Vincent Blesz, directeur de l’école de musique

Tel : 06 77 04 66 21
musique@lomagne-gersoise.com

L'HARMONIE MUNICIPALE

La Mairie a proposé en 2015, à l’Harmonie Municipale, d’investir l’ancien atelier fer de l’ex Centre de Formation Agricole (CFA), situé Rue Jean Moulin, dont la majeure partie est occupée par l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement. Il a donc fallu en préalable, réaliser des travaux d’isolation, d’électricité, de peinture et installer un chauffage. Pour répondre aux besoins plus spécifiques de l’Association, ont été mis en place 7 panneaux phoniques, un plafond suspendu créé à partir de matériaux anti-résonnance et un lino phonique absorbant plus de 24 décibels. Enfin, un espace clos est réservé au rangement des instruments de musique. De quoi satisfaire les musiciens de l’Harmonie qui se disent ravis de leur nouveau cadre de répétition.

En savoir plus

Anaïs Morlan, Présidente - 06.73.72.42.47

harmonielectoure@gmail.com

ASSOCIATION LOUISE LABE

L'objet de l'association est d'encourager les manifestations culturelles et artistiques, telles que spectacles, concerts, stages, expositions, éventuellement de participer à leur production et de fournir un lieu d'expression à des professionnels, entre autres en début de carrière. Elle se propose aussi de faire découvrir le patrimoine architectural de Lectoure. L'association est ouverte à toute activité de promotion artistique et culturelle.

La salle Louise Labé, située au centre de Lectoure, 30 Rue de l'Abbé Tournier, à deux pas de la cathédrale Saint-Gervais, est une superbe salle médiévale entièrement restaurée, d'une surface de 80 m2 et pouvant accueillir une centaine de personnes. Elle bénéficie d'une esthétique épurée, d'une lumière douce et d'une fabuleuse acoustique. En somme... un cadre idéal pour accueillir des artistes de toutes disciplines.

En savoir plus

Tél : 05 62 68 98 59
E-mail : assolouiselabe@live.fr

CHORALE DES BALADINS DE LOMAGNE

La chorale des Baladins de Lomagne, fierté du club des Aînés de Lomagne, est riche d'une vingtaine de choristes qui débordent d'activité. Elle se produit régulièrement dans les maisons de retraite et ils ont plaisir à rencontrer leurs aînés et à les distraire avec quelques chants que les résidants apprécient beaucoup et qu'ils essaient de chanter avec eux.

L'activité des Baladins, que l'on pourrait qualifier de débordante pour des amateurs, est tout à fait bénéfique pour les retraités qu'ils sont. Pour ceux qui détiennent un brin de voix, ils peuvent rejoindre ce groupe d'amis. Les répétitions ont lieu dans le local des Aînés de Lomagne, place Gambetta, à Lectoure, tous les mardis, de 14 heures à 15 heures.

En savoir plus

Christiane CHICARD

06 45 97 77 26

LES PETITS LOUPS DE LA MUSIQUE

Cette Association a pour but de créer un éveil musical et sensoriel pour les enfants de 0 à 6 ans, s’exprimer librement en chantant et en dansant, jouer des instruments de percussions, s’approprier son corps en jouant grâce à des supports musicaux (comptines, chants, instruments de percussions ...), organiser des manifestations (kermesses, concerts ...).

Cité Bagatelle
32700 - Lectoure