Mairie de Lectoure

Département du Gers en région Midi-Pyrénées.

Inauguration de la Place Daniel SEGUIN et des abords de la Halle Polyvalente

Retour

Le 07-06-2017

Inauguration de la Place Daniel SEGUIN et des abords de la Halle Polyvalente le mardi 11 juillet à 15h15

Le contexte historique

Le bâtiment actuel de la Halle Polyvalente a été édifié en 1846, à l’emplacement de l’ancienne maison commune (hôtel de ville et boucherie) détruite en 1840 par un incendie.

L’examen des plans anciens (plan napoléoniens datés de 1840 et plans des réseaux datés de 1893 conservés par les archives de la Ville) révèle que les 2 parcelles situées à l’ouest de la Halle étaient occupées par des bâtiments démolis dans le courant du XIXème siècle : le 1er entre 1824 et 1893, pour percer la Rue de la Halle aux Vins, le second entre 1893 et le début du XXème siècle, pour aménager l’actuelle Place Jean-François Bladé.

Les vues anciennes de la Place de la Halle et de ses abords ne révèlent pas de transformations majeures. On distingue toutefois qu’au début du XXème siècle, subsistaient les larges caniveaux en dalles de pierre bordant la Rue Nationale sur toute sa longueur, qui ont été ensuite partiellement démolis lors de l’élargissement des trottoirs.

 

Historique du dossier

La Commune a inscrit les travaux d’aménagement de la Place Daniel Seguin, sise Rue Nationale devant la Halle aux Grains ainsi que de ses abords (Rue Montebello, portion de la Rue Jules de Sardac située à l’arrière de la Halle et Rue de la Halle aux Vins) à la programmation de l’Opération de Modernisation des Pôles Commerciaux et Artisanaux (OMPCA) 3ème tranche volet « Investissements structurants » que le Conseil Municipal a approuvée le 21 décembre 2010. Rappelons que ce dossier a été élaboré en liaison avec la Chambre des Métiers du Gers.

Ce projet a fait l’objet d’une étude de faisabilité consistant à effectuer un diagnostic de l’existant, proposer des esquisses d’aménagement et estimer le montant des travaux, confiée à la Société Stéphane Thouin Architecture – 54 rue des Augustins – 47000 AGEN pour un montant de 3 500 € HT, soit 4 186 € TTC.

Au terme de cette étude, le coût d’objectif de l’opération a été estimé à 660 000 € HT.

Lors de sa séance du 24 septembre 2015, le Conseil Municipal après consultation, a confié la maîtrise d’œuvre des travaux à la Société « Hêtre Paysage » (Samuel RABILLER)  de Toulouse, « l’Atelier Lavigne » de Pau et « OTCE infra » de Toulouse pour un montant de 6,63 % du coût HT des travaux, soit pour un coût estimé à 660 000 € HT, un montant d’honoraires de 43 758 € HT.

Entreprises retenues

    La Commune a lancé le 15 février 2015, un appel d’offres ouvert, comportant 3 lots :

  • lot n°1 : voirie - réseaux divers, attribué au Groupement d’entreprises CARRERE / EUROVIA - STPAG 32120 MONFORT pour un montant de 191 197,97 €  HT auquel s’est rajouté un montant de 40 590 € correspondants à des travaux supplémentaires
  • remblaiement des fouilles archéologiques réalisées par l’INRAP (17 005 €),
  • enduit monocouche pré-gravillonné pour la Rue Montebello (1 250 €),
  • reprise de chaussée Rue Jules de Sardac (7 035 €),
  • fourniture et pose d’une grille et d’un tube PVC CR8 au droit du restaurant « Auberge des Bouviers » (950 €), 
  • renfort en tôle avec tampon fonte pour mise en sécurité du puits découvert en cours de chantier Rue de la Halle aux Vins (14 350 €) 

Montant total : 231 787,97 €

  • lot n°2 : bordures, sols, pavage, dallage, mobilier et serrurerie, attribué à l’entreprise Sud-Ouest Pavage 33320 EYSINES pour un montant de 229 809,20 € HT, auquel s’est rajouté un montant de 11 870 € pour la mise en valeur du puits et à l’évocation de sa forme en trou de serrure, sur la chaussée par un dallage soit un coût de 241 679,20 €
  • lot n°3 : maçonnerie – pierre attribué à l’entreprise SGRP de Lectoure pour un montant de 84 886,04 € HT. Cette entreprise a déposé le 7 octobre 2016, un acte spécial de sous-traitance en faveur de l’entreprise Ferronnerie Lochard et Lucas –     « Pellegasse » à Lectoure, pour la fabrication et pose de 24 ml de balustrades, en paiement direct d’un montant de 6 480 € HT.

Coût de l’opération : 702 405,68 €

  • étude  de faisabilité : 3500 €
  • les honoraires du maître d’œuvre : 43 758 € HT
  • les études de sol (FONDASOL) : 3 750 €
  • la mission SPS : 1 830 €
  • l’éclairage public (SDEG) : 79 835, 74 €
  • l’enfouissement des réseaux télécom : 2 945,77 €
  • Réseaux extension ERDF (prestation aux canevas) : 5 707,96 €
  • Relevé topo : 2 175 €
  • Plan d’implantation : 550 €
  • travaux : 558 353,21 €

Plan de financement :

  • DETR    : 272 661,55 €
  • Conseil Régional : 30 000 € 
  • Conseil Départemental : 30 000 € 
  • Fonds de Soutien à l'investissement local (FSIL) : 121 881 €
  • Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (FISAC) : 35 634 €
  • SDEG : 15 967,15 €
  • COMMUNE : 196 261,98 € (28%)

Le Jardin Bladé conçu par Christian Gadras a été réalisé en régie par les agents des Services Techniques (Cadre de Vie – Maçonnerie – Ferronnerie – Peinture)

C’est ainsi qu’en préalable, une ancienne cuve à fioul a été déposée et un puits découvert lors du décapage du sol. Les tranchées communes ont permis l’amenée de l’électricité, de l’arrosage, de l’eau potable et la réalisation des évacuations.

Puis le mur du riverain a été recrépi.

Le projet a consisté à créer un centre de vie et de mixité intergénérationnelle où jeunes et moins jeunes peuvent profiter d’aménagements adaptés à leurs attentes. Pour faciliter les déplacements, ont été mis en œuvre les dallages récupérés de la Place Boué de Lapeyrère.  Une zone de repos a été aménagée avec bancs et pergolas. Des jeux avec sols souples sont proposés aux tout-petits. Une zone est dédiée aux adolescents à proximité des 4 tilleuls de Mongolie avec mobilier adapté (jeu de bar pour casse-croûter). Dans la partie basse, une fontaine d’eau potable avec sur son fronton, le logo de la Ville, apporte une touche de fraîcheur. Le puits a été rehaussé et paré d’une grille et d’une ferronnerie.

La configuration de cet espace a nécessité de jouer avec des éléments contradictoires en combinant le cheminement des piétons et les lieux de rencontre structurés par le végétal, source de bien-être.

Coût de  30 491,36 € détaillé comme suit :

  • Jeux d’enfants, plantations : 11 374,23 €
  • Pierre de taille, ferronnerie …  : 19 117,13 €

 

 

Agenda

  • Le 28 Juillet 2017

    Concert du duo « Echa P »

    Le vendredi 28 juillet à 21 heures, à la salle « cœur de pierre » de la maison des écrivains, 15 rue Jules de Sardac à Lectoure, le duo de... Lire la suite

Newsletter

Votre nom
Votre mail